Case Study: Hanwha Techwin et le château Ujazdowski, Centre pour l’art contemporain

23 Nov 2022

Protection des œuvres d’art et des visiteurs par des caméras IA de pointe dans un château du XIIIe siècle, aujourd’hui dédié aux expositions et événements


Le Centre pour l’art contemporain du château Ujazdowski est un espace utilisant l’art pour amener les visiteurs à réfléchir sur le monde. Son but : amorcer la discussion sur certaines œuvres, fusions de plusieurs disciplines artistiques pour former des expériences créatives. Pour cela, l’espace – situé au cœur de Varsovie, Pologne – héberge des événements, des expositions, un cinéma, une librairie et un programme de résidence artistique.

 

Une solution de pointe

Le Centre pour l’art contemporain du château Ujazdowski avait besoin d’un système suffisamment flexible pour s’adapter aux différents besoins des nombreux espaces du musée, tout en respectant l’esthétique d’un château du XIIIe siècle. L’équipe a décidé d’investir dans des caméras IP avancées pour assurer une analyse de pointe des vidéos et de l’audio. Ils pourront ainsi protéger les personnes, les équipements et les œuvres d’art avec une grande précision.

Les caméras IA de la gamme Wisenet P et X ont été sélectionnées pour leurs systèmes intégrés d’analyse basée sur le deep learning. En parallèle, un système de gestion des vidéos Wisenet WAVE et un mur d’images WAVE (permettant d’afficher simultanément plusieurs zones critiques) ont été installés.

Complet et puissant

Les caméras de la gamme Wisenet P sont utilisées pour se concentrer sur certaines zones, comme les œuvres les plus précieuses ou les entrées et sorties. Des caméras fisheye de la gamme X surveillent des salles entières et donnent aux opérateurs une vue d’ensemble complète de tout ce qu’il se passe dans le musée. Les caméras IA de la gamme P intègrent des systèmes d’analyse par IA et la classification sonore pour détecter les personnes trop proches des œuvres exposées. Le deep learning permet de limiter au minimum les fausses alarmes, en particulier dans les pièces faiblement éclairées, ou les ombres sont susceptibles d’en provoquer.

Le système ayant été installé pendant la pandémie de la COVID-19, les caméras IA de la gamme P prennent également en charge le comptage des personnes, la détection du port du masque et la gestion du taux d’occupation, pour veiller au respect des mesures de santé publique.

 

Intégration de l’audio

Le système de vidéo sécurité, basé sur Wisenet WAVE, intègre un système de communication audio bidirectionnelle, permettant aux opérateurs de demander aux visiteurs de s’éloigner des œuvres quand cela s’avère nécessaire. Ces alertes de proximités sont importantes pour l’équipe de sécurité, certaines œuvres étant installées au milieu, ou en surplomb, des espaces, ou dans des pièces invitant les visiteurs à se déplacer pour vivre une expérience.

L’analyse vidéo comprend également le franchissement de ligne virtuelle et la détection des intrusions, qui déclenchent automatiquement des alertes en salle de contrôle ainsi que l’application de règles automatiques (par exemple le confinement d’une zone).

 

Gestion simple

« Nos opérateurs peuvent tout surveiller facilement depuis Wisenet WAVE, y compris les alarmes, de sorte à ne pas être distraits en permanence par des fausses alarmes. Ils peuvent également effectuer des recherches en utilisant des attributs IA et différents paramètres, et créer des règles pour automatiser certaines procédures. Toutes ces fonctionnalités nous aident à rendre notre sécurité plus intelligente et efficace » a expliqué Rafał Filipowicz, Responsable de l’informatique et du département multimédia du château Ujazdowski.

WAVE intègre également une fonctionnalité de correction de la déformation, permettant de corriger les images filmées par les caméras fisheye. Les opérateurs gagnent ainsi une vision plus claire et précise de ce qu’il se passe dans une pièce.

 

Surveillance totale

La fonctionnalité de mur d’images permet à l’équipe du château Ujazdowski de créer plusieurs mises en page présentant les parties les plus critiques du musée, par exemple ses plus précieuses collections. Les opérateurs peuvent surveiller de manière proactive les événements dans ces espaces. Les analyses de la vidéo réalisées en tâche de fond génèrent des alertes automatiques en cas d’événement nécessitant un examen – et veillent ainsi à ce que les opérateurs assurent une surveillance continue.